Pour la deuxième année consécutive, divers acteurs médicaux, sportifs et associatifs ont organisé une journée pour permettre aux personnes amputées de pratiques plusieurs sports.

Sous l’impulsion du centre de rééducation de La Rougeville, conjointement avec l’ADEPA (Association de Défense et d’Etude des Personnes Amputées), la ville de valenciennes et l’US Valenciennes Athlétisme, une journée sportive dédiée aux personnes amputées s’est déroulée vendredi 24 juin, au stade Pierre Carous de Valenciennes. Des médecins du centre de rééducation étaient présents, mais aussi des footballeurs professionnels du VAFC, des joueurs du rugby Club de Valenciennes et des professionnels de l’appareillage.

Une quinzaine de personnes étaient présentes. Des enfants, des adultes, désireux de s’amuser, comme n’importe quelle autre personne. Le sport comme thérapie, comme moyen de s’entretenir, de se rééduquer et redécouvrir des sensations un peu oubliées.

Focus sur l’ADEPA

L’association est basée dans les Hauts de France, à Valenciennes, depuis seulement 2 ans, sous la présidence de J-M TRIQUET. Mais déjà elle prend en charge une soixantaine de personnes amputées. L’objectif est d’aider ces personnes à différents niveaux: questions, droit, innovations technologiques en termes de prothèses… et la partie loisirs comme cette journée. Contact: 06 45 11 94 54

Source L’Observateur du Valenciennois, juin 2016